caces-formation-guide

CACES, Tout Savoir sur la Formation | Guide

In CACES by Stéphanie GICZI

Qu’est-ce que le CACES et comment le passer ?

Le CACES® est le Certificat d’Aptitude à La Conduite d’Engins en Sécurité. C’est une validation pour pouvoir conduire certains engins sur des chantiers et dans des entrepôts. Le collaborateur qui souhaite l’obtenir doit se rapprocher d’un organisme testeur certifié qui délivre le CACES® qui correspond à l’engin qu’il souhaite manœuvrer dans le cadre de son activité professionnelle. Seuls les connaissances et le savoir-faire d’un opérateur pour la conduite en sécurité d’une catégorie spécifique d’équipements de travail sont reconnus. Cette validation s’acquiert après un test théorique et pratique des connaissances du candidat, pour la conduite des engins, dans le respect des règles de sécurité. Néanmoins, cela n’autorise pas la conduite d’engins. L’unique personne autorisée à délivrer l’autorisation de conduite est l’employeur. Voici tout ce que vous devez savoir sur le CACES® dans ce guide.

Au sommaire

  1. Un CACES®, c’est quoi ?
  2. Le CACES®, une formation pour qui ?
  3. Combien de temps est valable le CACES® ?
  4. Les différents CACES® qui existent
  5. La réforme du CACES® de 2020
  6. Comment passer le CACES® ?
  7. Récupérer ses CACES® : processus
  8. Combien coûte le CACES® ?
  9. Comment financer le CACES® ?
  10. Comment mettre à jour ses CACES ?
  11. Devenir formateur CACES®
  12. FAQ

1. Un CACES®, c’est quoi ?

Le CACES® est le Certificat d’Aptitude à La Conduite d’Engins en Sécurité.

1.1. CACES® : définition

En effet, le CACES®, c’est une validation pour pouvoir assurer la conduite en toute sécurité d’une catégorie spécifique d’engins :

  • Des engins de chantier ;
  • Des grues de chargement ;
  • Des grues à tour ;
  • Des chariots élévateurs, automoteurs ;
  • Des nacelles ;
  • Des plates-formes élévatrices de personnes ;
  • Un pont roulant ;
  • Ou un portique.

En conséquence, cette formation n’est pas un permis, il convient de faire la différence.

1.2. Le CACES® n’est pas un permis cariste

Le CACES® est un certificat, ce n’est pas un permis cariste. C’est pourquoi, il n’autorise en aucune façon la conduite d’engins. En effet, seul l’employeur accorde cette possibilité.

1.3. L’origine du CACES®

Les partenaires sociaux suivants ont approuvé le dispositif du CACES®  :

  • La Cnam, ou Caisse nationale de l’assurance maladie ;
  • L’INRS, ou l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.
  • Les Carsat, ou caisses d’assurance retraite et de la santé au travail, organismes de référence en termes de risques professionnels ;
  • La Cramif, Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France, dont le rôle est d’apporter une aide aux assurés ;
  • Les CGSS, ou Caisses générales de sécurité sociale en charge des missions en départements d’outre-mer.

Ainsi, ces organismes ont adopté cette certification afin de légitimer la délivrance des autorisations de conduite par les employeurs.

1.4. Le CACES® repose sur 8 recommandations

Le CACES® s’appuie sur 8 recommandations qui correspondent à chaque famille d’engins concernés. En effet, elles définissent un référentiel pour les tests théoriques et les épreuves pratiques à réaliser. De plus, la réussite au test est suivie par la délivrance d’un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité.

2. Le CACES®, une formation pour qui ?

Qui peut obtenir un CACES ? La réponse est assez simple, tout conducteur peut acquérir un CACES®, pour valider ses compétences et ses connaissances pour le pilotage d’un engin défini. Ceci, avant de se faire délivrer par son employeur une autorisation de conduite.

Par la suite, ce salarié peut être autorisé à conduire les équipements de travail pour lesquels il est titulaire du CACES® adéquat au sein de l’entreprise. Et, son employeur lui délivre ce document après avoir vérifié les points suivants :

  • Son aptitude médicale ;
  • Il doit l’informer sur les lieux ;
  • Et il doit lui donner les instructions à respecter sur le site d’utilisation.

3. Combien de temps est valable le CACES® ?

Le CACES® est un certificat valable 10 ans pour les engins de chantier et il est valide 5 ans pour les 7 autres familles d’équipements que sont les grues à tour, les grues mobiles, les plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP), les chariots automoteurs, les grues auxiliaires, les ponts roulants, et les chariots gerbeurs.

4. Les différents CACES® qui existent

Il existe pas moins d’une vingtaine de CACES® disponible, donc lequel choisir pour quel engin ? La Cnam identifie les objectifs à atteindre pour l’obtention de ce certificat par le biais de référentiels de connaissance et des fiches d’évaluation :

  1. CACES® R482 pour les engins de chantier ;
  2. CACES® R487 pour les grues à tour ;
  3. CACES® R483 pour les grues mobiles
  4. CACES® R486 pour les PEMP, plates-formes élévatrices ;
  5. CACES® R489 pour les chariots auto-moteurs de manutention ;
  6. CACES® R490 pour les grues auxiliaires de chargement de véhicules
  7. CACES® R484 pour les ponts roulants, les portiques et les semi-portiques ;
  8. CACES® R485 pour les chariots gerbeurs à conducteur accompagnant

Chaque recommandation explique le contenu et définit les modalités des épreuves théoriques et pratiques. Et, cela est le cas pour chaque catégorie d’équipement visé.

L’évaluation des salariés qui souhaitent obtenir cette certification est réalisée par des formateurs dont la compétence est vérifiée périodiquement. Ils exercent dans le cadre d’un organisme testeur certifié Qualiopi.

5. La réforme du CACES® de 2020

Depuis le 1er janvier 2020, les Certificats d’Aptitude à la Conduite En Sécurité sont réformés. En effet, la CNAM fait évoluer le dispositif selon 2 critères.

5.1. La rationalisation de sa mise en œuvre

La rationalisation de la mise en œuvre du CACES® procède selon 2 constats :

  • La prise en compte de l’évolution du matériel ;
  • Et le retour d’expérience accumulé depuis sa création avec une harmonisation des pratiques et du niveau des épreuves.

5.2. Le déploiement du CACES® sur 2 autres familles d’engins

Suite à de nombreux accidents, il a été décidé d’étendre l’obtention du CACES® à 2 autres familles d’engins. Il s’agit :

  • Des chariots de manutention automoteurs gerbeurs à conducteur accompagnant ;
  • Des ponts roulants et portiques.

Six recommandations sont donc rénovées et elles sont entrées en vigueur au 1er janvier 2020 :

  • R490 : CACES® Grues de chargement.

Puis, 2 recommandations ont été élaborées :

  • R484 : CACES® Ponts roulants et portiques ;
  • R485 : CACES® Chariots de manutention automoteurs gerbeurs à conducteur accompagnant.

Leur durée de validité demeure identique, elle est de 5 ans et elle reste inchangée pour la R482, qui est de 10 ans.

5.3. Une obligation de formation intégrée au CACES®

Selon le Code du travail, article 5.4323-55, le salarié doit détenir les connaissances théoriques et le savoir-faire pratique fondamentaux à sa conduite en sécurité, à l’issue de cette formation.

 À noter : les CACES® R372 ne permettent plus la délivrance de l’AIPR depuis le 1er janvier 2019. Et, ce dispositif, l’Autorisation d’intervention à proximité des réseaux, est obligatoire depuis le 1er janvier 2018. Nous le proposons avec le CACES® R482.

6. Comment passer le CACES® ?

Passer la formation CACES® est obligatoire dans l’exercice de certains métiers tels que cariste ou magasinier. L’utilisation de certains engins demande un savoir-faire pour la sécurité de chacun. L’apprentissage des risques du métier est donc nécessaire pour manœuvrer un chariot élévateur, une grue, ou des nacelles. C’est pourquoi chaque engin requiert une formation CACES® bien spécifique.

  • Les formations CACES® sont éligibles au CPF ;
  • La formation théorique se déroule dans nos locaux, à Nîmes, nous intervenons aussi en entreprise, elle dure environ 7 heures et elle est différente selon le type d’engin ;
  • La formation pratique s’effectue sur une aire d’exercice adaptée sur laquelle tous les équipements spécifiques sont présents, elle dure de 1 à 5 jours selon le niveau du salarié.
  • Un examen sanctionne la capacité du candidat à conduire en sécurité un engin spécifique.
  • Et si la visite médicale a validé l’aptitude du salarié, l’employeur peut alors délivrer l’autorisation de conduite obligatoire selon le Code du travail.

7. Récupérer ses CACES® : processus

La réglementation stipule que le Certificat d’Aptitude à La Conduite d’Engins en Sécurité est délivré au candidat s’il réussit l’examen final de la formation dispensée par un organisme référencé Datadock et donc le processus est certifié Qualiopi. Ce document atteste de l’aptitude du candidat à conduire un engin spécifique en toute sécurité. L’organisme de formation le remet à l’employeur et un duplicata est délivré au salarié.

8. Combien coûte le CACES® ?

Le coût de la formation CACES® est compris entre 250 €* et 1250 €* selon le type de Certification que vous souhaitez passer. Conformément à l’engin que vous devez manœuvrer, le nombre de jours de formation n’est pas le même.

De plus, il varie de 2 à 5 jours.

Enfin, pour vous aider dans le financement de cette certification, il existe plusieurs aides.

9. Comment financer le CACES® ?

Voici les différents dispositifs auxquels vous pouvez prétendre selon votre situation.

9.1. Financer le CACES® pour les demandeurs d’emploi

Voici les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre :

  • Pôle Emploi finance votre formation si vous êtes demandeur d’emploi dans le cadre de l’action de Formation Conventionnée, l’AFC ;
  • Le Compte Personnel de Formation ou CPF est destiné à chaque actif et il est crédité chaque année de 500 € qui sont versés au mois d’avril (jusqu’à 800 € pour les personnes en situation de handicap et les salariés les moins qualifiés) ;
  • Par le biais d’une VAE, une Validation des Acquis et une reconnaissance de votre expérience ;
  • Avec un contrat en alternance ;
  • Une Allocation individuelle de formation, ou AIF ;
  • La POE, la Préparation Opérationnelle à l’Emploi.

9.2. Les dispositifs de financement du CACES® pour les salariés

Lorsque vous êtes actif et salarié, vous pouvez prétendre aux aides suivantes, en fonction de votre situation professionnelle, de votre âge, du type de certification visé, la durée de la formation, etc. Voici les dispositifs qui existent :

  • Le CPF, ou Compte Personnel de Formation ;
  • Le PTP, ou Projet de transition professionnelle ;
  • La VAE, ou Validation des Acquis ;
  • La Pro A ou Promotion/Reconversion par l’Alternance ;
  • Le Plan de développement des compétences de l’entreprise ;
  • Le FNE-Formation accompagne les entreprises dans le développement des compétences de leurs salariés ;
  • Les Transitions collectives, ou Transco ;
  • Le contrat en alternance.

10. Comment mettre à jour ses CACES® ?

Mettre à jour ses CACES®, c’est renouveler sa formation et effectuer un recyclage. Selon la recommandation concernée, la date de validité varie (5 ans pour tous les CACES® à l’exception du R482 recyclage qui doit être actualisé tous les 10 ans). Voici les étapes à suivre pour être éligible à un renouvellement :

  1. Être titulaire d’un CACES® depuis près de 5 ans.
  2. Ou posséder une certaine expérience dans la conduite d’engins de chantier des catégories spécifiées.
  3. Effectuer une visite médicale.
  4. Contacter un organisme de formation certifié au moins 2 mois avant la fin de validité du certificat.

11. Comment devenir formateur CACES® ?

Vous souhaitez devenir formateur CACES® ? Dans le cadre d’une reconversion ou dans le projet de partager votre expérience, vous devez détenir certains prérequis :

  • Être majeur ;
  • Savoir lire et écrire le français ;
  • Posséder le CACES® ;
  • Avoir une solide connaissance du secteur BTP ;
  • Avoir au moins 3 à 5 ans d’expérience ;
  • Des compétences pédagogiques ;
  • Maîtriser les règles de sécurité ;
  • Savoir réagir dans n’importe quelle situation ;
  • Et suivre une formation courte adaptée ou une formation professionnelle plus longue en manutention option CACES® par exemple.

Les financements éligibles ne sont possibles qu’en entreprise ou par OPCO.

12. FAQ : toutes les réponses sur le CACES®

Si vous n’avez pas trouvé la réponse à une question précédemment, voici une Foire aux questions complète qui peut vous aider.

C’est quoi le CACES® 1, 3 et 5 ?

C’est le CACES® R489 1,3, 5. En effet, le CACES® cariste est divisé en plusieurs catégories et le type de matériel qui doit être manœuvré les définit :

  • La catégorie 1 correspond aux transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol ;
  • La catégorie 3 désigne les chariots élévateurs en porte à faux de capacité inférieure ou égale à 6000 kg ;
  • La catégorie 5 concerne les chariots élévateurs à mâts rétractables.

Qui délivre l’autorisation de conduite ?

L’autorisation de conduite est délivrée par l’employeur sous sa responsabilité et sur la base d’un test qui comprend :

  • Une visite d’aptitude médicale effectuée par le médecin du travail ;
  • Une évaluation des savoir-faire pratique et des connaissances théoriques du salarié ;
  • Une connaissance des lieux et des instructions à respecter sur les sites sur lesquels sont maniés les engins.

Est-ce que le CACES® est obligatoire ?

Le CACES® n’est pas obligatoire, mais d’après le Code du travail, vous devez en tant qu’employeur prouver que vos salariés sont en mesure de conduire des chariots en toute sécurité. Les poursuites judiciaires sont conséquentes dans le cas contraire si un accident se produit.

C’est pourquoi il est incontournable de les former et la formation CACES est la plus complète. En revanche, l’autorisation de conduite est un document obligatoire selon le Code du travail.

Qu’est-ce que l’autorisation de conduite ?

Une autorisation de conduite est un document qui atteste la reconnaissance par l’employeur, ou son représentant, de la capacité d’un salarié à conduire et à manœuvrer en sécurité un engin mentionné sur l’autorisation.

Pourquoi faire une autorisation de conduite ?

Faire une autorisation de conduite est absolument obligatoire. Il est imposé par le Code du travail. Ce document interne est rédigé par l’employeur à destination d’un salarié qu’il reconnaît apte à utiliser un engin comme un chariot élévateur en toute sécurité.

CACES® ou autorisation de conduite ?

L’autorisation de conduite est le document obligatoire imposé par le Code du travail que doit remettre un employeur à son salarié après que celui-ci ait suivi une formation sanctionnée par la réussite d’un examen final au sein d’un organisme certifié. En revanche, le CACES est une attestation de formation.

Modèle d’autorisation de conduite délivrée par un employeur

Pour rédiger une autorisation de conduite, un employeur doit y faire figurer les mentions suivantes :

  • « Je soussigné (Nom et prénom de l’autorité territoriale), (fonction)  :
  • Certifie que (Nom et prénom l’agent) :
  • Est reconnu apte médicalement au poste de travail de conduite d’engin par le docteur (Nom, Prénom),  médecin du travail ;
  • A été contrôlé sur ses connaissances et savoir-faire pour la conduite en sécurité, le (date), par l’organisme testeur (Nom), qui lui a délivré le CACES® : Certificat d’Aptitude pour la Conduite des Engins en Sécurité (indiquer catégorie et engins),
  • Par une personne compétente de la collectivité (Nom, Prénom), (fonction)
  • Par un organisme extérieur compétent (Nom) :
  • A connaissance des lieux et instructions à respecter sur les sites d’intervention.
  • En foi de quoi, j’autorise (Nom, prénom et fonction de l’employeur) à conduire les engins suivants dans le cadre de son activité professionnelle (citer les engins) » ;
  • Lieu et date ;
  • Cachet de la société et signature de l’employeur.

Prix CACES

Le prix d’une formation CACES dépend de plusieurs facteurs :

  • Le nombre d’heures à effectuer dans la formation ;
  • Le choix du centre qui dispense cette formation (certifié Qualiopi, c’est le gage d’un apprentissage conforme).

Il se situe en général entre 250 euros et 1300 euros.

Que comprend le tarif CACES ?

Dans le tarif CACES est compris :

  • La formation théorique ;
  • La formation pratique ;
  • Un livret de révisions ;
  • L’examen ;
  • La carte CACES.

Que veut dire CACES ?

CACES est l’acronyme ou l’abréviation de Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité. Il sanctionne une formation dans laquelle un salarié apprend à conduire un engin de manutention.

Ce guide sur le CACES vous a-t-il permis de comprendre tous les tenants et aboutissants de cette formation très importante pour un salarié du BTP, de la logistique ou de l’industrie ? La faire figurer dans un CV est un réel atout. Pensez-y ! CRÉA Formations est un organisme dont les processus sont certifiés Qualiopi et dont les formations sont éligibles au CPF. Nos formateurs font preuve d’un professionnalisme sans faille, issu d’une expérience solide. La bienveillance et la bonne humeur sont aussi au rendez-vous ! Retrouvez-nous à Nîmes et contactez-nous si vous souhaitez une intervention au sein de votre entreprise.

Devenez conducteur d’engins avec CRÉA Formations !

 

*Coût de la formation au moment de la rédaction de cet article. Ce dernier est susceptible d’être modifié.